Gentiane Jaune

Synonymes:  grande gentiane, gentiane officinale, jouvansanne, quinquina d’Europe, quinquina des pauvres, lève-toi-et-marche, jansonna et quinquina indigène.
Nom scientifique: Gentiana lutea L.
Famille: Gentianaceae



Pays natal

Sur les sols calcaires des Alpes, des moyennes montagnes méridionales et des massifs montagneux du sud de l’Europe.



Composants

Substances amères, principalement de la gentiopicrine et de l’amarogentine, huile essentielle.



Description

Quand on entend le mot gentiane, on pense immédiatement à de petites fleurs bleues. Mais l’espèce Gentiana lutea, utilisée en phytothérapie, arbore de grandes fleurs jaune or. Et contrairement à bon nombre de ses petites cousines à fleurs bleues, nichées dans les roches montagneuses, la gentiane jaune peut atteindre une taille de 1,80 m, ce qui permet de la repérer au milieu de la flore des prairies de montagne. Autrefois, cette plante vigoureuse aux grandes feuilles nervurées, à la tige creuse et aux imposantes fleurs disposées en roue était une mauvaise herbe pour les paysans des montagnes. Leurs efforts pour l’éradiquer furent si efficaces que la gentiane jaune est aujourd’hui une espèce protégée. Cette plante vivace attend souvent entre 5 et 7 ans avant de fleurir, parfois jusqu’à 10 ans. Sa période de floraison s’étend de juillet à août. Ses racines puissantes s’enfoncent profondément dans le sol et peuvent peser jusqu’à 7 kg.



Utilisation

La racine de gentiane est utilisée en phytothérapie. Elle possède des vertus curatives importantes en raison de ses principes amers et combat une multitude de troubles gastro-intestinaux. On l’utilise notamment en cas de manque d’appétit, de faiblesse gastrique, de troubles de l’évacuation gastrique, de flatulences, de crampes et de relâchement de l’appareil gastro-intestinal, ainsi que de troubles de la sécrétion biliaire.



Bon à savoir

C’est au roi illyrien Gentius (mort en 167 av. J.-C.) que la gentiane doit son nom puisqu’il l’aurait découverte et en aurait conseillé l’usage contre la peste. L’amarogentine, le principe amer contenu dans la gentiane jaune, est la substance naturelle la plus amère qui soit connue. Les paysans des Alpes mettaient des racines de gentiane dans leurs chaussures pour combattre la fatigue et la transpiration des pieds. En médecine vétérinaire, la gentiane jaune est également appelée «poudre à manger» dans les régions de langue allemande. La racine de gentiane joue également un rôle important dans la mythologie. Au Moyen-Âge, elle fut utilisée lors de nombreux rituels et conjurations, souvent en remplacement de la mandragore, alors très chère. De manière générale, la gentiane jaune symbolise la force et la vigueur. «Aussi fort qu’une racine de gentiane», disent même les Tyroliens.