Guimauve

Synonymes:  Mauve sauvage, Guimauve sauvage, Bourdon de Saint-Jacques
Nom scientifique: Althea officinalis L.1
Famille: Malvacées



Pays natal

Mer Caspienne, Mer Noire, Méditerranée occidentale



Composants

Mucilages, pectine, flavonoïdes



Description

Qui n’a pas eu de mauves un jour dans son jardin ! Leur sœur aînée, la Guimauve, leur ressemble beaucoup mais s’appelle aussi Mauve Blanche, parce que, contrairement à elles, ses fleurs sont d’un violet très pâle, tirant vers le blanc. Plante herbacée et buissonnante, la Guimauve fleurit de juin à août. Ses feuilles, particulièrement échancrées, spiralées sur des tiges pouvant atteindre 1,50 de haut, portent sur les deux faces un fin duvet velouté qui leur donne un aspect vert-de-gris. Venue des terrains salés ou calcaires, la Guimauve adore les prés humides et les talus des côtes maritimes.



Utilisation

Outre les feuilles, la partie utilisée de la Guimauve est la racine, que l’on prélève sur une plante de deux ans. Sa forte teneur en mucilages en faisait déjà une plante très appréciée dans l’Antiquité. En usage interne, elle soulage les maux d’estomac, les diarrhées et les troubles intestinaux, l’asthme chronique, les emphysèmes, les toux et autres affections type ORL, y compris des gencives. En usage externe, elle soigne les blessures et les brûlures cutanées, les furoncles et les anthrax. Son mucilage forme sur la partie concernée une couche de protection qui permet une guérison plus rapide. La Guimauve offre ses feuilles et ses fleurs à toutes sortes de remèdes-maison. Bouillies, puis écrasées, les feuilles sont appliquées sur les blessures, tandis que les fleurs, cuites avec du miel, donnent un sirop contre la toux. Quant aux maux de gorge, rien de tel que de mâcher une racine à l’état pur ! En cosmétologie, la Guimauve entre dans la composition des savons, des soins cutanés, des lotions après-rasage, des bains de bouche et des dentifrices.



Bon à savoir

Virgile a découvert la Guimauve chez les Celtes de la Plaine du Pô. Il lui donna le nom latin « ibiscum » qui donna « ibisca » en haut allemand ancien et « ibische » en moyen allemand. Le grec « althein » signifiant guérir a donné l’appellation scientifique Althea. Le croisement gui et mauve évite une confusion de sens. En raison de ses multiples vertus, la culture de la Guimauve fut très encouragée sous le règne de Charlemagne. Selon une croyance populaire, brûler de la guimauve assainit et nettoie fermes et maisons. Le mucilage, dans lequel est sécrété du sucre naturel, constitue la réserve d’énergie de la Guimauve. Au cours de l’hiver, la racine augmente sa teneur mucilagineuse qui décroît à partir du printemps, la plante utilisant son énergie pour sa croissance. C’est ainsi que la récolte des racines de guimauve dans le Jardin des plantes médicinales WALA en Allemagne a lieu en hiver, à partir de la mi-janvier, quand le temps est bien sec.



La plante dans nos produits

Les Cosmétiques Dr.Hauschka utilisent à la fois les feuilles et les racines de la guimauve en raison de leurs propriétés hydratantes. On trouve l'une ou l'autre dans la Crème de Jour Régénérante, la Crème de Jour Légère à la Rose, la Crème pour les Mains, la Crème de Jour à la Rose, le Masque Restructurant l'Après-Shampooing Jojoba et Guimauve, le Bain de Bouche à la Sauge, la Cure Intensive pour la Nuit, la Crème Fluide Contour des Yeux, la Crème de Jour au Coing, la Crème Régénérante Cou et Décolleté, la Cure Intensive Régénérante et les Fonds de Teint.