Candelilla

Synonymes:  Petite bougie, petite chandelle
Nom scientifique: Euphorbia antisyphilliltica, Euphorbia cerifera, Pedilanthus pavonis
Famille: Euphorbiacées



Pays natal

On trouve le Candelilla dans les semi déserts du sud californien, l’Arizona, le sud-ouest du Texas, le nord du Mexique et certaines régions de l’Amérique Centrale et du Sud.



Composants

Hydrocarbures (env. 50%, C29-C33), esters, acides gras libres, alcools gras libres et résines.



Description

Originaires du Mexique, l’Euphorbia antisyphillitica, l’Euphorbia cerfiera et la Pedilanthus pavonis ont su développer une stratégie ingénieuse pour résister à la chaleur locale : elles empêchent l’évaporation et se protégent des influences extérieures en recouvrant leurs branches vert-de-gris et leurs rares feuilles d’un film de cire rigide, la cire de Candelilla. Alors que la photosynthèse des plantes est effectuée la plupart du temps par les tiges, les Euphorbiacées (Candelilla) ont en commun un suc blanc laiteux (dont elles tiennent leur nom de famille) désignant « bien nourri » en grec. Au printemps et en automne, elles alignent des fleurs sur leurs branches effilées. En fait de fleur, il s’agit d’une inflorescence formée d’une fleur femelle centrale couronnée de fleurettes mâles. Chaque bractéole se réduit à un nodule de fruit pourvu d’étamines, appelé Cyanthum ou Cyathe. Les feuilles blanches en couronne, appelées feuilles supérieures ou glandes à nectar font l’effet de pétales grâce à leur couleur.



Utilisation

La cire de Candelilla possède de nombreuses propriétés : un point de fusion très élevé, une excellente rigidité, de la brillance, une bonne adhérence, une action liante pour les huiles, de la douceur pour la peau et un parfum de cire d’abeille (à l’état de fusion). Elle est même comestible. Autrement dit, c’est un composant idéal en cosmétique, en particulier dans les rouges à lèvres dont elle améliore la stabilité. L’industrie alimentaire l’emploie quant à elle à plusieurs titres : enrobage anti-colle pour boules de gomme, noix, grains de café, sucreries et chocolat, dorure anti-adhésive pour les viennoiseries industrielles, épaississant pour les chewing-gums et film conservateur pour les fruits comme les agrumes, les pommes, les melons ou les poires qui gardent leur fraîcheur, sous la mention « traités à la cire ». Matériau de couchage et d’enrobage pour papier et carton, pour les colles à fusion, le cirage à chaussures, les encres, les cires de polissage, les gommes à effacer, les papiers carbone, les matières colorantes et les bougies…, longue est la liste des produits qui contiennent de la cire de Candelilla pour la brillance, la consistance, l’hydrophobicité et le collage. Sans oublier le caoutchouc, les disques…



Bon à savoir

Le terme Candelilla est issu de l’espagnol « petite chandelle, petite lumière », nom de circonstance pour cette plante aux bractéoles glabres et effilées dont la cire donna naissance à la fabrication des bougies. La famille du Candelilla, les «Euphorbiacées » doit son nom à Euphorbe, médecin du roi Jaba de Mauritanie, 54 av. J.C., qui fut le premier à se servir de la plante comme d’une plante médicinale. La sève laiteuse, évoquée par l’appellation de l’espèce antisyphillitica, aidait selon la croyance populaire à lutter contre la syphilis. Aux confins de la frontière mexico-texane (mesa’s western edge), des fouilles archéologiques ont mis en évidence des peintures rupestres de 1500 à 4000 ans dont la couleur jaune orangé est un mélange de pigments minéraux et de cire de Candelilla. A Higueras, village mexicain situé dans la province de Nuevo Leon, la Fête du Candelilla est une tradition. Sous la bénédiction de l’évêque de Monterrey, les aînés des villageois mettent feu à des montagnes d’arbustes. En quelques minutes, des feux gigantesques prennent corps sans brindilles ni papier pour retomber presque aussi vite en cendres. Les restes de Candelilla calcinés sont honorés par des danses sur des musiques traditionnelles, une façon de marier anciens rites mexicains et tradition chrétienne.



La plante dans nos produits

WALA fait venir sa cire de Candelilla du Mexique où elle est fabriquée selon des méthodes ancestrales. Au moment de la récolte, la plante est coupée entièrement, exceptée sa racine qui formera une plante adulte au bout de trois ans. Les récoltes sont jetées dans de l’eau bouillante d’où remonte la cire en surface. Égouttée, puis placée dans des récipients, celle-ci durcit en refroidissant. Les résidus de plantes séchées au soleil servent de combustible pour l’eau de cuisson suivante. La Cosmétique Dr. Hauschka utilise le pouvoir stabilisateur et protecteur de la cire de Candelilla dans le Fond de Teint, le Mascara Volume, le Crayon Contour des Yeux, le Crayon Contour des Lèvres et le Crayon à Lèvres Precision, le Gloss, le Rouge à Lèvres, y compris la série Lumière ainsi que dans le Stick Eclat des Lèvres.