Interview avec Ralf Kunert

Gérant de Naturamus GmbH, filiale de WALA Heilmittel GmbH 

 

Monsieur Kunert, quelle est précisément la mission de Gérant de Naturamus GmbH, filiale de WALA Heilmittel GmbH ?

En tant que filiale des Laboratoires WALA Heilmittel GmbH, nous achetons toutes les matières premières pour la Cosmétiques Dr. Hauschka et la Pharmacopée WALA. Cela représente environ mille espèces de matières premières, comme par exemple les huiles essentielles, les huiles, les plantes fraîches et les adjuvants pharmaceutiques comme les émulsifiants ou les granules pour les médicaments.

Vous achetez dans la mesure du possible des matières premières de culture biologique. Que faites-vous quand vous ne pouvez pas obtenir cette qualité ?

Quand une matière première importante manque ou est insuffisante en qualité biologique, nous créons des partenariats durables, à travers le monde. WALA a pour philosophie de faire en sorte que nos partenaires deviennent économiquement indépendants. Pour cela, il importe pour eux de vendre leurs produits à de plus grands cercles de clients. Pour mettre ces principes en application, nous déployons beaucoup de temps et d’énergie.

Pour une huile de noix de Macadamia de grande qualité, telle qu’elle est utilisée pour la Cosmétique Dr. Hauschka, vous avez déjà trouvé un partenaire. Quels ont été vos critères de recherche ?

La culture biologique et le commerce équitable sont pour nous des critères essentiels. C’est pourquoi nous achetons des noix de Macadamia de culture biologique au Kenya, l’huile est obtenue dans une manufacture sur place pour des raisons de qualité. Notre partenaire sur le site est LIMBUA, une entreprise au Kenya bio-certifiée. Elle commercialise des noix de Macadamia et des Avocats, qu’elle achète à des petits producteurs. LIMBUA est née de l’initiative « macadamiafans » fondée en en 2009, nous en sommes très satisfaits.

Quelle est cette initiative ? Et qu’est-ce qui vous plait tant chez les macadamiafans ?

Les macadamiafans poursuivent tout d’abord une idée sociale. Ils aident les cultivateurs de noix de Macadamia au Kenya à limiter les distances entre les producteurs et les consommateurs. Ils offrent aux cultivateurs et à leurs familles un accès direct au marché d’exportation, tout en bénéficiant de plus de profit. Cela se fait en coopération avec la fondation Allemande WELT : KLASSE. Des projets éducatifs allemands prennent en charge la commercialisation des noix de Macadamia au Kenya.

Pour bien comprendre, encore une fois : vous êtes satisfaits par les macadamiafans mais vous achetez à LIMBUA. Qu’est-ce qui lie ces deux partenaires ?

La macadamiafans Kenya Ltd est à la base de ce partenariat. Les fondateurs Hannes et Matti Spiecker ont complété le tout en créant la LIMBUA Group Limited, pour qu’un maximum de cultivateurs obtiennent un meilleur revenu. LIMBUA poursuit la même philosophie que les macadamiafans.Cela améliore l’accès au marché pour les plus petits cultivateurs, qui peuvent ainsi proposer leurs autres produits biologiques. Depuis 2009, les cultivateurs voisins s’y intéressent fortement pour deux raisons : la première étant l’augmentation du nombre de client. Et le fait qu’ils puissent s’y greffer facilement. Cela implique une technologie moderne avec des téléphones portables et des empreintes digitales.

Des portables et des empreintes digitales ? C’est très intéressant. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Tous les achats et les ventes de noix de macadamia effectués par LIMBUA sont saisis informatiquement. Le système informatique de LIMBUA, permet une totale transparence vis à vis du cultivateur. Grâce à son empreinte digitale, il confirme son identité, ce qui lui donne accès à son compte. Il a accès au validation de son conseiller et au nombre de kilos de noix de Macadamia, qu’il vend à LIMBUA. Quand la marchandise est comptabilisée, le cultivateur reçoit un message sur son portable qui lui indique combien d’argent il gagne pour un kilo de noix. Dès que ces noix sont comptabilisées dans la fabrique de LIMBUA et que la quantité est confirmée, le cultivateur reçoit l’argent sur son compte. Tout simplement ! Et cela en quelques heures seulement.

 

Vous avez dit auparavant que le chemin entre le producteur et le consommateur est simplifié. Mais LIMBUA ne doit-elle pas en tant qu’intermédiaire tirer profit aussi de la distribution des noix de Macadamia, et cela ne réduit-il pas le revenu des cultivateurs ?

Evidemment LIMBUA doit pouvoir couvrir ses coûts. Et les bénéfices leur permettent de participer au développement du pays et plus précisément de donner accès au plus grand nombre de cultivateurs au commerce équitable. Dont les cultivateurs profitent dans tous les cas.

Il est primordial pour vous que vos partenaires deviennent economiquement indépendants. Comment procédez-vous ?

Le producteur reçoit de LIMBUA de nombreuses formations en agriculture biologique et l’entreprise finance elle-même la venue de conseillers. Les visites et la participation aux formations sont des conditions préalables pour devenir une culture biologique contrôlée. Qui leurs permettent, d’avoir des revenus supérieurs. Car les produits de culture biologique obtiennent un prix de vente plus élevé sur le marché.

Le cultivateur ne serait-il pas tenté de mélanger des noix conventionnelles à la marchandise bio ?

Il y a très peu de risque. Quand les arbres sont en fleur, les collaborateurs de LIMBUA évaluent le volume de la récolte à venir. Si le cultivateur fournit plus de noix que prévu, il n’est payé que, s’il peut expliquer d’où viennent ces quantités supplémentaires. De plus, les noix de Macadamia sont soumises naturellement aux analyses des résidus, par exemple dans la recherche de pesticides.

Combien de cultivateurs profitent actuellement de la commercialisation des noix de Macadamia par LIMBUA ?

Au Kenya, ils sont 5 000 cultivateurs à recevoir un revenu régulier via la vente de noix de Macadamia par LIMBUA. Cela profite naturellement à leurs familles, soit plus de 25 000 personnes. Les élèves allemands des projets éducatifs de macadamiafan en profitent aussi.

Comment la culture des noix de Macadamia profite-t-elle aussi aux étudiants allemands ?

Il faut voir ça d’un autre point de vue. Je veux dire celui des étudiants qui assurent ensemble avec les macadamiafans et la fondation WELT:KLASSE la vente des noix de Macadamia. Certains de ces étudiants peuvent rendre visite aux cultivateurs et vivent une expérience très enrichissante. Ils apprennent comment fonctionne la chaîne de distribution et comment notre consommation influence les conditions de vie. Une personne qui achète des biens provenant de culture biologique contribue non seulement à l’environnement mais soutient aussi une famille de cultivateur. Au Kenya, LIMBUA poursuit, avec la création de la fondation LIMBUA, un concept similaire à celui de la fondation WELT: KLASSE.

Une fondation au Kenya qui commercialise avec l’aide des étudiants des noix de Macadamia ?

Pas tout à fait. L’objectif est différent. La fondation LIMBUA à but non lucratif travaille au Kenya avec des écoles et des universités. Pour elle, il s’agit de sensibiliser les élèves et les étudiants aux interdépendances écologiques. Il y a des unités d’enseignement à l’école et à l’université mais aussi dans les pépinières de LIMBUA. Les contenus portent sur l’agriculture écologique et la biodiversité. La finalité de tout cela est un engagement social de grande portée qui puisse créer une compréhension mutuelle entre le Kenya et l’Europe.

Auprès de LIMBUA vous ne faites qu’acheter des noix de Macadamia ? Ou bien soutenez-vous le projet autrement ?

En premier lieu, nous achetons les noix. Mais nous aidons l’entreprise par exemple à la commercialisation. De notre point de vue, il est important que LIMBUA commercialise non seulement des noix de Macadamia mais aussi d’autres produits, comme des produits provenant de fermes certifiées. En 2016, avec la collaboration de LIMBUA, nous avons fait transformer en huile une première quantité d’avocats provenant de cultivateurs au Kenya. Nous comprenons que certaines entreprises en développement rencontrent des problèmes de liquidité. C’est pourquoi nous avons soutenu financièrement LIMBUA préfinançant cette récolte. La construction d’un partenariat à long terme, à visée sociale et écologique, est primordiale pour nous. Nous savons que nos clientes et nos clients y attachent la même valeur.

 

 

De la plante au produit
Sur les traces de la noix de Macadamia

Le bio et le commerce équitable sont les critères essentiels des substances contenues dans la cosmétique de Dr. Hauschka. C’est pourquoi Dr. Hauschka achète ses noix de Macadamia au Kenya. Notre partenaire sur le terrain est LIMBUA, une entreprise kényane certifiée bio. Elle commercialise des noix de Macadamia et des avocats, qu’elle achète auprès de petits fermiers. Ce partenariat offre de nombreux avantages : une juste rémunération, de la transparence et une qualité haut de gamme.

L’allemand Matti Spiecker a fondé l’entreprise LIMBUA en 2009 avec une équipe germano-kényane. Il collaborait à l’époque avec environ 140 petits fermiers – en 2017, il étaient déjà 5000. Ils fournissent à LIMBUA les noix de Macadamia de qualité bio, qui sont ensuite broyées sur place dans l’une de leurs trois manufactures.

 

Le berceau des noix

LIMBUA possède une seule pépinière, où les employés cultivent non seulement des plants de Macadamia, mais aussi des avocatiers et des manguiers. Grâce à la technique éprouvée du greffage, les employés de la pépinière produisent diverses variétés de Macadamia à haut rendement, adaptées aux différentes altitudes des fermes. Les fermiers peuvent acheter directement les plants bio à la pépinière, et les planter dans leur ferme.

Pour pouvoir livrer les noix de Macadamia à LIMBUA, toute la ferme doit être certifiée bio. La reconversion à la culture biologique implique un profond changement pour les fermiers. Les sous-produits animaliers et végétaux servent d’engrais dans les champs et assurent ainsi une fertilité durable du sol. L’abandon de pulvérisations de produits chimiques et synthétiques a aussi un effet positif sur la santé des fermiers. Avec ce nouveau type de culture, LIMBUA protège ses fermiers, par exemple par la formation ou des visites sur place. Un prix plancher convenu par contrat avec LIMBUA permet aux fermiers de se projeter sur le long terme.

Un voyage au Kenya

LIMBUA, notre fournisseur de noix de macadamia, offre non seulement à nos produits une qualité imbattable, mais aussi des perspectives d’avenir aux petits agriculteurs biologiques au Kenya. Nous avons examiné au Kenya comment les noix de macadamia étaient cultivées, et comment fonctionnait la coopération entre LIMBUA et les 5000 petits exploitants.

 

 

 

 

Ces produits Dr. Hauschka contiennent de l’huile de noix de macadamia.